Aqua49, Aquariophilie Eau douce et Eau de mer

le hasard fait bien les choses...

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le hasard fait bien les choses...

Message par Jade le Sam 15 Jan 2011 - 16:08

J'écris ce post en hommage à mes koïs et à tous leurs "ami(e)s". En arrivant aux Ponts de Cé, je découvre, devant notre maison de
location, un petit bassin carrelé, juste équipé d'une bonde (comme une baignoire). En interrogeant la propriétaire,
(qui est actuellement domiciliée à Saumur), je découvre qu'il peut héberger des poissons d'eau froide. Donc... je le nettoie, avec un
tuyau d'arrosage, j'utilise une brosse pour éliminer les traces de calcaire, sans utiliser de produit bien sûr... Puis je le remplis à 1/3 environ
d'eau du robinet, et j'attends la pluie.

Entre temps, je fais le tour des jardineries/animaleries. Je décide de planter des plantes aquatiques en pot, faciles d'entretien, mais
je n'y connais rien, donc j'applique les conseils des vendeurs à la lettre. Pour une jeune femme de 22 ans, il n'est pas évident de manipuler
un sac de terre de 20 kg... Mais comme d'habitude, j'étais seule, et j'ai réussi. Heureusement qu'il me restait quelque chose de mes
habitudes (j'ai grandi dans une maison de campagne, et j'aidais au jardin, les jours ou tout le monde avait mal au dos... tout devait
être impeccable pour nos invités parisiens). Heureusement, mes camarades de fac étaient tous absents, donc personne n'a de photos.
Ouf !

A la rentrée, le bassin était suffisament plein pour recevoir les premiers poissons, mais j'hésitais. J'avais peur que les poissons rouges
ne survivent pas à l'hiver. Alors, j'ai pris trois jeunes koïs (pas plus, pour éviter la surpopulation). Mais, à peine acclimatées, elles
se sont cachées et ne venaient pas manger. Malgré la transparence de l'eau, je ne savais jamais ou elles étaient. Je ne les ai
pas vues de tout l'hiver.

Heureusement, john est venu à mon secours et m'en a vendu trois autres, en mars/avril 2007. Et... surprise ! Elles se sont regroupées
et, rassurées par l'effet de la vie en groupe, elles sont rapidement devenues très familières. Malgré l'hivernation et le manque de
nourriture, les trois premières avaient embelli et grossi. Puis, nous avons reçu un(e) invité(e) : une grenouille ! Normalement, en
France, il est interdit de les capturer ou de leur faire du mal, mais celle-ci était venue de son plein gré. Plus tard, j'ai lu que les grenouilles
migraient et qu'elles se perdaient facilement (les jours de pluie, elles se font souvent piétiner quand elles traversent les routes). Seule,
elle ne faisait aucun bruit, donc, je l'ai laissée. Après tout, si elle se plaisait, c'était bon signe pour l'équilibre du bassin.

J'en ai rajouté deux par la suite (elles étaient minuscules à l'achat, moins de 8 cm, mais se sont bien rattrapées). Finalement, seule
l'une d'entre elles est restée petite, mais avec sa longue caudale et ses barbillons, elle ne manquait pas de charme (peut-être un
croisement entre un poisson rouge à queue voilée et un koï, qui sait ?) Malheureusement, je l'ai retrouvée morte, un chat errant était
passé par là... Sur les huit, je n'en ai retrouvé que trois dans le bassin, aucune trace des autres.

Donc... j'ai décidé d'installer un grillage pour couvrir la surface du bassin. Pas très esthétique, mais facile à réaliser. J'avais acheté, dans
un magasin de bricolage, des piquets de tente, et deux rouleaux de palissade, destinés à être montés sur un clapier ou une cage.

Les "travaux" ont beaucoup effrayé les koïs, déjà traumatisés... Je ne les ai quasiment pas vus de tout l'été (heureusement, il me
restait les Cichlidés, leurs jeunes, ainsi qu'un 180 L, bac d'ensemble planté).

En août, j'ai "craqué" pour quatre nouveaux spécimens (très jeunes, mais superbement colorés). Leur acclimatation s'est bien passée,
et j'ai retrouvé un sympathique groupe de koïs... sans oublier que les plantes, elles aussi, avaient poussé. J'avais même rajouté
un Nymphea lotus (jaune), qui fleurit plusieurs fois par an.

Résultat : même si je dois rendre cette maison, ma passion pour l'aquariophilie restera. Et je m'assurerai que tous mes poissons
soient bien traités, avant de les confier. Ce n'est qu'un au revoir. Merci...

FIN
avatar
Jade
Ruisseau
Ruisseau

Féminin
Age : 32
Date d'inscription : 30/12/2006
Nombre de messages : 189
Localisation : Baugé en Anjou

http://www.dessinetesreves.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le hasard fait bien les choses...

Message par Lipette le Sam 15 Jan 2011 - 23:03

En effet la polution et le traffic routier sont les plus gros destructeurs des batraciens.
avatar
Lipette
Fleuve
Fleuve

Féminin
Age : 53
Date d'inscription : 02/07/2006
Nombre de messages : 721
Localisation : 17 Saintes (Charente maritime )

Revenir en haut Aller en bas

Re: le hasard fait bien les choses...

Message par Jade le Sam 15 Jan 2011 - 23:09

Oui, c'est triste, mais que faire ? J'habite à proximité de l'Authion, et j'entends les coassements quand je me promène (surtout vers
la Guillebotte, car il y a un barrage et une mare artificielle, qui se remplit en cas de crue).

Là-bas, elles sont à l'abri des voitures (c'est une route barrée à la circulation), mais certaines s'égarent. Les jours de pluie, elles sautent
sur l'herbe, de flaque en flaque...

Au fait, je n'ai pas mis de photo mais elle ressemble à celle de tromeurced (voir le post : truc vert). J'avais une photo mais beaucoup moins
réussie, car impossible de l'approcher !
avatar
Jade
Ruisseau
Ruisseau

Féminin
Age : 32
Date d'inscription : 30/12/2006
Nombre de messages : 189
Localisation : Baugé en Anjou

http://www.dessinetesreves.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le hasard fait bien les choses...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum